Adoucisseur d'eau

Entretien d’un adoucisseur d’eau

L’adoucisseur d’eau, comme tout autre appareil, nécessite un entretien minutieux. C’est un réservoir contenant des grains de résine de polystyrène chargé en sodium. L’eau passe par ce réservoir et par réaction chimique, sa composition change. En général, l’eau contient du calcium et le magnésium, ces deux éléments sont à l’origine de l’apparition du tartre. Ils se fixent sur la résine qui libère ensuite du sodium. Ainsi, l’eau se voit radoucie et le calcaire ne peut plus se fixer sur la résine.

Pour que l’adoucisseur d’eau fonctionne bien et apporte une bonne sécurité, il faut qu’un entretien régulier soit effectué. En effet, certains composants peuvent nuire au bon fonctionnement de l’appareil. Ces composants aussi appelés pièces de fonctionnement et/ou d’usure doivent être impérativement remplacés sous risque que l’appareil se détériore. À noter que ces réglages doivent être effectués par un professionnel qualifié en termes de traitement de l’eau. La fréquence de remplacement dépend du fonctionnement de l’appareil, mais aussi des conditions d’installation.

Par ailleurs, il faut savoir que les résines contenues dans les adoucisseurs d’eau sont sensibles aux boues, aux sables, aux limons, aux oxydes ferriques, mais aussi aux micro-organismes tels que les virus et les bactéries. Les résines peuvent alors se colmater au fur et à mesure que l’eau circule, diminuant ainsi le rendement de l’adoucisseur d’eau. À noter que les régénérations habituelles comme les rinçages ou le saumurage ne peuvent prévenir ce phénomène d’encrassement.

À quelle fréquence procéder à l’entretien de l’appareil ?

Pour assainir l’installation et prévenir les risques de prolifération bactérienne, une désinfection totale doit être effectuée régulièrement. Le plus conseillé est de procéder au décrassement lors d’un rechargement du bac à sel.

Il faut procéder à la vérification du niveau du sel dans le bac environ une fois par mois. À noter que le niveau du sel doit être en moyenne à 1/3 de la hauteur du bac. Le contrôle de la dureté de l’eau en amont doit être fait régulièrement. Toute variation de + ou – 10 % de la dureté de l’eau à traiter doit être signalé lors des réglages de l’appareil. Le contrôle de la dureté en aval de l’appareil et de la dureté de l’eau mitigé doit aussi être effectué de manière régulière. Ceci afin de constater si des réglages sont nécessaires ou non. Par ailleurs, des kits TH conçus spécialement pour analyser ces duretés sont proposés pour le contrôle de la dureté TH.

 La vérification de l’encrassement de la fibre de protection installée sur l’adoucisseur d’eau doit être effectuée tous les six mois ou plus fréquemment si le besoin s’en ressent. Pour redonner de l’aplomb à la machine, il suffit de rincer la toile filtrante ou de remplacer la cartouche si besoin.

Le nettoyage des résines de l’adoucisseur doit être fait tous les six mois, ou lorsque l’appareil a été longtemps inutilisé. Le nettoyage s’effectue facilement avec de l’eau de javel ou un produit de nettoyage classique (Permo Stericlean ou Cillit Resinet).

Depannage adoucisseurEnfin, un entretien complet de l’appareil doit être effectué tous les ans par un spécialiste qualifié en termes de traitement d’eau. Il pourra déterminer l’état des connectiques, des raccordements ou encore de l’affichage et pourra procéder à tous les réglages.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à notre partenaire www.depanadou.fr

Disposer d’un adoucisseur d’eau implique une certaine vigilance par rapport à l’entretien. Si l’appareil ne bénéficie pas d’entretien régulier alors, il risque de s’endommager rapidement À noter que toute vérification, réglage et autre désinfection, doit être réalisée par un professionnel du traitement de l’eau.

Cliquez pour obtenir 5 devis