Adoucisseur d'eau

La vanne 5 cycles

Il faut savoir que presque toutes les vannes d’adoucisseur sont des vannes à 5 cycles. À noter que ces cinq cycles comptent le détassage, l’aspiration, le rinçage lent, le rinçage rapide et le remplissage. Pour ce qui est des vannes d’adoucisseur à bac à sel sec, le cycle change et met le remplissage en premier lieu suivi du détassage, des rinçages et de l’aspiration.

Les vannes d’adoucisseurs sont importantes, car elles permettent d’automatiser la régénération de l’adoucisseur.  

Le détassage

La régénération d’un adoucisseur suit un nombre et un ordre de cycle précis. Le premier cycle de régénération d’un adoucisseur est le détassage ou le lavage contre-courant. Cette première étape permet de détasser la résine contenue dans la bouteille de l’adoucisseur qui s’entasse sur les parois avec la pression d’eau et la compression d’autres éléments chimiques comme le fer.

Si cette étape n’est pas effectuée alors, cela va créer des passages préférentiels au travers de la résine de l’adoucisseur qui va rendre l’eau radoucie de mauvaise qualité. Le lit de résine sera soulevé et brassé, ce qui lui permettra de retrouver sa fluidité.

L’aspiration

vannes à 5 cyclesLe détassage permet de préparer l’adoucisseur aux autres cycles de régénération. La deuxième étape est l’aspiration de la saumure du bac à sel. Généralement, cette étape est assurée par un injecteur situé à l’intérieur de la vanne de l’adoucisseur qui s’inspire de la technique de Venturi pour faire passer un fluide au travers de la paroi de résine, ce qui crée en amont une dépression. Ainsi, lorsque l’eau de réseau passe à l’intérieur de l’injecteur, une dépression se crée et permet l’aspiration de la saumure depuis le bac à sel.

Si le détassage a permis de fluidifier la résine, cela a également permis de percoler la saumure au travers de la résine et de dégager la concentration de calcium et de magnésium vers l’égout. Parallèlement, les billes de résine se régénèrent et se rechargent en sodium. Il se peut que des problèmes d’étanchéités surviennent et pour s’y parer, il faudra que la ligne d’aspiration de l’adoucisseur soit totalement étanche à l’air. Cette étape est plus longue que la première et elle se termine lorsqu’il n’y a plus de saumure dans le bac à sel de l’adoucisseur.

Le rinçage lent

Même si l’adoucisseur a aspiré la saumure du bac à sel, il se peut que des chlorures restent encore en surface et rendent l’eau salée, ce qui fait qu’on doit s’en débarrasser. Lors de la phase d’aspiration, l’eau passe au travers de l’injecteur et crée une dépression et une fois qu’il n’y a plus de saumure dans le bac à sel alors, l’eau qui continue de circuler va rincer les résines. Une fois que cette étape est finie, les excès de chlorure sur la résine seront supprimés.

Le rinçage rapide

Après le rinçage lent vient le rinçage rapide. Cette étape permet d’enlever l’excès de sel et les chlorures des résines de l’adoucisseur. Pour ce faire, de l’eau passe à un fort débit à contre-courant sur les résines de l’adoucisseur. L’eau qui sort ne devrait plus avoir un goût salé. Cette étape amène ensuite au remplissage qui est la dernière étape du cycle des vannes d’adoucisseur.

Le remplissage

Le remplissage est la dernière étape du cycle.  Lors du remplissage, le bac à sel est de nouveau rempli afin de permettre à l’adoucisseur de se régénérer de nouveau. Ainsi, la vanne de l’adoucisseur va renvoyer le volume d’eau nécessaire pour la saumure afin de préparer la prochaine régénération. À noter que pour les adoucisseurs dits à bac à sel sec, le remplissage se fait au début du cycle.

Cliquez pour obtenir 5 devis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *