Qu’est-ce que la dureté de l’eau et comment la mesurer ? Guide détaillé

Vous avez remarqué que vos appareils ménagers s’entartrent facilement ? Vous avez observé des dépôts calcaires sur vos tuyauteries ? L’eau qui alimente votre maison est peut-être très dure. À quoi ce fait est-il dû ? Comment y faire face ? Suivez notre guide détaillé.

Une eau dure : qu’est-ce que c’est ?

Dans le langage courant, l’on distingue deux types d’eau : l’eau douce et l’eau dure. Si la définition de l’eau douce est évidente, il s’agit d’une eau propre à la consommation dont la salinité est inférieure à 0,5 et qui ne contient plus beaucoup de minéraux tels que le calcium et le magnésium, celle de l’eau dure est un peu plus complexe.

Pour bien la comprendre, il faut se rappeler que l’eau qui coule dans les maisons est pompée au cœur de la terre, dans des nappes phréatiques. Ces nappes, recouvertes de différentes couches géologiques, absorbent les sels minéraux, calcium et magnésium, que ces dernières contiennent. Ces minéraux sont responsables de la dureté de l’eau.

Plus les quantités de calcium et de magnésium dissous dans l’eau sont importantes, plus l’eau va être dure. On exprime généralement cette mesure en degrés français, autrement notés fH.

Quelles sont les conséquences d’une eau dure ?

La dureté de l’eau a de nombreuses conséquences au quotidien :

  • Vos appareils ménagers, robinetteries et canalisations s’encrassent plus vite, deviennent moins performants et tombent en panne.
  • Vous devez utiliser plus de détergent pour le nettoyage.
  • Votre peau est sèche, elle se craquelle.
  • Vos cheveux sont ternes et manquent de souplesse.
  • Vous souffrez de perturbations intestinales si vous consommez cette eau et que vous êtes sensible.

Pour toutes ces raisons, il est important de savoir quelle est la dureté de l’eau qui circule dans les tuyaux de votre logement et de trouver une solution adaptée si jamais il s’avère qu’elle est importante.

Comment mesurer la dureté de l’eau ?

La manière la plus simple de savoir quelle est la dureté de l’eau qui coule dans vos tuyauteries est de lire le rapport qu’établit l’Agence Régionale de la Santé (ARS) de votre département. Ce rapport est joint, tous les ans, à votre facture d’eau. Si vous vivez en collectivité, toutes ces informations sont transmises à votre syndic de copropriété et vous êtes parfaitement en droit de les lui demander.

Vous devez également savoir que toutes les mairies de plus de 3 500 âmes ont le devoir de faire établir, chaque année, un rapport sur la qualité de l’eau qui alimente leur commune et sur son prix. Ils peuvent vous renseigner si vous avez des interrogations.

Vous accédez aussi en ligne, sur le site du ministère de la Santé, aux résultats des contrôles sanitaires qu’il fait effectuer dans toutes les villes de France. Ces contrôles vous permettent de savoir si l’eau que vous consommez est bonne et n’est pas trop dure.

Trouvons un installateur d'adoucisseur d'eau dans votre ville

demander un devis dans votre région

Vous avez par ailleurs la possibilité de calculer vous-même la dureté de votre eau. Comment faire ? Deux méthodes s’offrent à vous :

  • l’utilisation de bandelettes test
  • l’emploi d’un réactif

Les bandelettes test

Pour pouvoir effectuer ce test, vous devez commencer par acheter un kit de test avec bandelettes dans un magasin de bricolage, une droguerieen ligne ou chez un professionnel. Pour la suite, procédez comme suit :

  1. Faites couler de l’eau dans un récipient propre.
  2. Immergez la bandelette test et retirez-la aussitôt.
  3. Égouttez-la.
  4. Après une minute de pause, comparez la couleur de la bandelette avec l’échelle de comparaison fournie dans le kit.

Cette échelle de comparaison vous renseigne sur le degré de dureté de votre eau. À titre informatif, vous pouvez vous référer au tableau suivant pour avoir une idée de la mesure en degrés français de cette dureté.

Degrés français0-7 fH7-15 fH15-30 fH30-45 fHau-delà de 45 fH
Dureté de l’eauEau très douceEau douceDureté moyenneEau dureEau très dure

Le réactif

Pour utiliser cette technique, il est également nécessaire d’acheter un kit de test, mais avec réactif. Une fois que vous avez le kit en main, procédez comme indiqué ci-après :

  1. Commencez par remplir le tube jusqu’au trait qui vous est indiqué sur le mode d’emploi. En général, votre contenant est rempli ainsi jusqu’à 10 ml.
  2. Ajoutez ensuite une goutte de réactif dans l’eau et remuez. L’eau doit devenir rouge.
  3. Continuez à ajouter des gouttes, une à une, jusqu’à ce que l’eau change de couleur et passe du rouge au bleu ou du rouge au vert en fonction des marques.
  4. Comptez le nombre de gouttes ajoutées et voyez à quel degré de dureté de l’eau ce résultat correspond en lisant le mode d’emploi de votre kit.

Plus précis que le kit bandelettes, le kit réactif est un bon investissement.

Combien coûte un kit de test pour mesurer la dureté de l’eau ?

Le prix d’un kit de test n’est pas très élevé. Pour vous en faire une idée, jetez un coup d’œil au tableau suivant.

Test avec bandelettes15-20 €
Test avec réactif10-43 €

À notre avis…

Si vous trouvez que votre lave-linge, vos robinetteries et tous vos appareils dépendant du réseau hydrique ont parfois du mal à fonctionner correctement, qu’ils s’encrassent régulièrement ou que leurs performances ne sont pas optimales, vous avez tout intérêt à vous interroger sur la dureté de votre eau. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre fournisseur ou de la mairie de votre logement, mais nous vous conseillons pour plus de praticité de réaliser vous-même un test en kit. Si vous avez peur de vous tromper, n’hésitez pas à faire appel à l’un des professionnels de notre réseau. À votre écoute, il sait vous conseiller sur la marche à suivre et peut même la réaliser, si vous le désirez.