Adoucisseur d'eau

La vanne 8 cycles

Tous les adoucisseurs sont équipés d’une vanne à 5 cycles qui vient réguler la dureté de l’eau, à savoir le détassage, l’aspiration, le rinçage lent, le rinçage rapide et le remplissage. Pour un meilleur fonctionnement de l’adoucisseur, on peut notamment rajouter 3 cycles supplémentaires qui promettent des avantages non négligeables.

Le détassage et l’aspiration

Le détassage ou le lavage contre-courant est le premier cycle qui compose le processus. Elle permet de détasser la résine qui s’entasse sur les parois de la bouteille de l’adoucisseur. Si cette étape n’est pas effectuée dans les règles alors, il se peut que l’eau obtenue soit de mauvaise qualité.

L’aspiration vient en deuxième lieu. Pendant cette étape, la saumure du bac à sel est aspirée par un injecteur situé à l’intérieur de la vanne de l’adoucisseur qui fait passer un fluide au travers de la paroi de résine, ce qui crée une dépression, permettant ainsi à l’aspiration de la saumure depuis le bac à sel lors du passage de l’eau.

Le rinçage lent

Le rinçage lent est important dans la mesure où il se peut que des chlorures restent en surface et rendent l’eau salée. Ce cycle permet alors de se débarrasser des saumures qui restent dans le bac ainsi que les excès de chlorure sur la résine.

Le  rinçage rapide et le remplissage du bac à sel

Pour sa part, le rinçage rapide permet de se débarrasser de tous les excès de sel et les chlorures des résines de l’adoucisseur. L’eau obtenue est entièrement traitée et ne présente plus aucun arrière-goût salé. Enfin, le remplissage termine le cycle en remplissant le bac à sel pour permettre à l’adoucisseur de se régénérer de nouveau.

La re-préssurisation et le cycle de rinçage rapide

Ainsi, aux 5 cycles habituels, on rajoute un rinçage rapide de l’adoucisseur ; un cycle de représsurisation de la bouteille de l’adoucisseur et un cycle de détassage de la résine de l’adoucisseur. Même si ces cycles ne sont pas forcément nécessaires au bon fonctionnement de l’adoucisseur, il reste qu’ils proposent de nombreux avantages, surtout en ce qui concerne la qualité de la régénération de l’adoucisseur.

vanne 8 cyclesPendant le cycle de représsurisation qui vient préparer le cycle de rinçage rapide de l’adoucisseur, la colonne affiche une plus haute pression, ce qui optimise le processus de rinçage rapide. Vint alors le deuxième cycle de rinçage qui va débarrasser l’eau de tous les chlorures qu’il contient, ce qui permet de profiter d’une eau propre et purifiée sans arrière-goût de sel.

En effet, si le cycle de rinçage de la résine de l’adoucisseur n’est pas suffisant alors, l’eau obtenue de la régénération de l’adoucisseur peut avoir un goût salé. Ce cycle est important dans la mesure où il optimise le processus de rinçage de la résine de l’adoucisseur et même s’il n’est pas franchement nécessaire, il apporte certains avantages indéniables.

Le cycle de détassage

Le cycle de détassage de la résine de l’adoucisseur qui survient généralement en fin de régénération permettra d’homogénéiser les résines de l’adoucisseur et d’avoir une résine régénérée. Vu que la régénération des résines de l’adoucisseur a lieu en co-courant, il se peut que de petits bouts non régénérés restent en bas de la bouteille, ce processus est donc primordial pour homogénéiser la résine avant de retourner en position de service de l’adoucisseur.

Cliquez pour obtenir 5 devis

2 reflexions sur “La vanne 8 cycles

  1. boukhari sabrina

    Bonjour
    Nous sommes une société d’importation basé en Algérie et nous serions vivement intéresser d’importer la vanne FLECK à 5 ou 8 cycles pour un montage local des adoucisseurs et éventuellement si vous avez des bouteilles de résine vide et la résine cationique
    nous restons a votre disposition pour toute information complémentaire
    Cordialement
    Mme B.SABRINA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *