Adoucisseur d'eau

Comment choisir un adoucisseur d’eau

L’eau est d’une importance qui se passe de commentaires. Pourtant, toute eau n’est pas bonne à prendre. Lorsqu’elle est trop dure, l’eau se révèle bien désagréable au goût et agressive pour la peau. Elle compromet également l’intégrité des conduits sanitaires et des appareils électroménagers. N’oublions pas non plus que le tartre constitue un paramètre qui complique de façon sensible l’entretien des installations sanitaires. La dureté de l’eau ne rentre toutefois pas dans les critères qui définissent son caractère potable. Elle n’est donc soumise à aucune norme, malgré tous les dangers qu’elle présente.

Fort heureusement, vous n’avez pas à vous efforcer d’utiliser l’eau dure qui vous est fournie. Vous pouvez en effet recourir à l’utilisation d’un adoucisseur d’eau pour lutter contre la dureté de l’eau. Un adoucisseur d’eau est un dispositif qui fait baisser la dureté de l’eau à travers une réduction de la quantité de calcaire qui s’y trouve. Il en existe plusieurs types qui utilisent des procédés divers. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur ces appareils afin de pouvoir choisir un adoucisseur d’eau qui vous conviendra parfaitement !

Avant de choisir un adoucisseur d’eau…

Pour choisir un adoucisseur d’eau, il est nécessaire de commencer par faire analyser l’eau que l’on désire adoucir, afin de déterminer son degré de dureté. La dureté de l’eau est notée TH (Titre Hydrotimétrique), elle se mesure en degré français (°F) et rend compte de la concentration en calcium et en magnésium de l’eau. Une eau dont le TH est inférieur à 20 °F ne nécessite pas d’être adoucie. Pour déterminer celui de votre eau, vous pouvez vous munir d’un kit de mesure et procéder à l’analyse vous-même, ou vous adresser à un spécialiste ou à un laboratoire pour plus de précision. La dureté de votre eau entre en ligne de compte dans le choix du type de procédé d’adoucissement ou de fonctionnement qui vous convient.

Un autre critère : la quantité d’eau consommée

C’est en fonction de votre consommation d’eau que vous choisirez la capacité de votre adoucisseur. La dureté de l’eau intervient aussi dans ce choix. Ainsi, pour une dureté comprise entre 20 et 25 TH, il faut une capacité de 10 L pour 4 personnes, tandis qu’il en faut 22L pour un nombre égal de personnes quand la dureté de l’eau est comprise entre 40 et 45 TH.

Comparatif des meilleurs adoucisseurs d’eau

Choisir un adoucisseur d’eau à résine

L’adoucisseur à résine utilise un procédé traditionnel pour un fonctionnement basé sur un échange entre des ions sodium (Na+) fixés sur des billes de résine et les ions calcium (Ca2+) qui composent l’eau dure que l’on cherche à adoucir. Ces ions calcium finissent par être rejetés à l’égout en même temps que les eaux de rinçage. La quantité d’eau ainsi rejetée s’élève à une proportion comprise entre 8 et 10 % de l’eau consommée, posant ainsi le problème d’une consommation additionnelle. Il existe toutefois des adoucisseurs dits de nouvelle génération qui permettent des économies non négligeables sur ce plan. Quoi qu’il en soit, l’adoucisseur requiert une régénération une fois que la totalité des ions Na+ de la résine a été utilisée, et elle se fait à travers une solution saturée en chlorure de sodium. Certains modèles d’adoucisseurs à résine fonctionnent à l’électricité tandis que d’autres recourent à la dynamique de l’eau. L’alimentation de ce type d’adoucisseurs nécessitera que vous vous approvisionniez régulièrement en sacs de sel ou en blocs de sel.

Sodium : attention aux conséquences sur votre organisme

Le fonctionnement de l’adoucisseur à résine entraîne une élévation du niveau de sodium présent dans votre eau. Si d’aucuns pensent que cette augmentation est préjudiciable, même si elle est négligeable ; d’autres sont d’avis que l’eau adoucie par les appareils à résine peut être consommée sans danger pour la santé. Toutefois, il existe une solution : elle consiste en la réalisation d’un circuit d’eau sans communication avec l’adoucisseur pour la consommation.

Choisir un adoucisseur d’eau par filtration et par cristallisation

Un adoucisseur par filtration et par cristallisation est un adoucisseur qui fonctionne sans sel, et d’une façon générale, sans introduction d’une substance quelconque dans l’eau à adoucir. Le procédé de filtration et de cristallisation se résume à l’élimination du CO23, élément sans lequel le tartre ne peut naître. Les conduits et les équipements électroménagers en sont ainsi saufs. Ce procédé d’adoucissement qui n’implique aucune addition de composé chimique est qualifié de doux : en y recourant, on évite d’altérer l’eau qui se révèle ainsi parfaitement appropriée à la consommation.

L’utilisation d’un adoucisseur par filtration et par cristallisation nécessite la mise en place d’un purgeur pour se débarrasser des boues calcaires. Les opérations de purge devront être entreprises en fonction de la quantité d’eau utilisée et de sa dureté. En outre, il est indispensable d’effectuer le remplacement du filtre avec une certaine régularité pour que le procédé conserve toute son efficacité et que l’eau soit exempte de tout sédiment provenant du filtre. Celui-ci se constitue de roche volcanique et de charbon actif. Quoi qu’il en soit, le fonctionnement de ce type d’adoucisseur ne requiert ni l’utilisation de dioxyde de carbone (CO2) ni celle de l’électricité. Par ailleurs, il n’y a pas de rejet d’eau comme dans le cas des adoucisseurs à sel.

Choisir un adoucisseur d’eau au CO2

Un adoucisseur au CO2 fonctionne par injection du dioxyde de carbone dans l’eau à adoucir. Le dioxyde de carbone réagit alors avec le calcaire et l’eau. On obtient alors des bicarbonates de calcium et magnésium qui sont dissous dans l’eau. Le processus ne provoque pas la déminéralisation de l’eau et la débarrasse ainsi de tout son calcaire. Elle devient alors idéalement douce, sans danger pour la santé, les conduits et les équipements électroménagers, et adaptée pour la peau.

Comparaison avec les autres types d’adoucisseurs

L’avantage avec l’adoucisseur au CO2, c’est qu’il ne provoque aucune stagnation de l’eau, en opposition avec les adoucisseurs à résine ou à filtre, où il existe un certain risque de contamination bactériologique. Ce type d’adoucisseur ne requiert en outre aucune régénération, pas plus qu’il ne génère de surconsommation ou de rejets. Il lui faut une alimentation électrique et il est conseillé de procéder au changement de la bouteille de CO2 chaque fois que 100 m3 d’eau auront été traités.

Prix adoucisseur d’eau

Le prix adoucisseur d’eau est fonction de paramètres aussi variés que la marque de l’appareil, la méthode de filtration qu’il utilise ou encore sa capacité. Entre également en ligne de compte la mise en place de l’appareil, selon qu’elle est réalisée par un professionnel ou par vous-même. On peut considérer que s’équiper d’un adoucisseur d’eau revient relativement cher. Il faut ainsi prévoir en moyenne :

  • 800 € lorsque l’on s’occupe soi-même de l’achat et de l’installation de l’adoucisseur d’eau
  • 1500 € lorsque l’appareil est fourni et installé par professionnel

Vous trouverez des adoucisseurs assez peu onéreux dans les magasins de bricolage. Il s’agit de modèles bas de gamme disponibles à partir de 500 €, mais il est préférable de choisir de s’équiper d’un modèle plus solide et plus performant, en déboursant environ 800 €. Pour avoir une idée aussi précise que possible du coût de votre adoucisseur d’eau, incluez dans vos calculs le prix de l’entretien annuel à réaliser.

Cliquez pour obtenir 5 devis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *