L’eau adoucie est-elle potable ?

La qualité de l’eau peut être altérée par plusieurs éléments ; certaines maladies peuvent être attrapées en buvant une eau traitée de manière inadaptée pour la consommation . L’eau trop adoucie en est une.

Risques de l’eau adoucie pour la santé

En effet, le corps humain a besoin de certains minéraux, et oligoéléments, et il existe des normes régissant la qualité de l’eau . Une eau trop déminéralisée est nocive pour la santé. Les conséquences possibles d’une eau trop adoucie peuvent être :

  • un manque de calcium,
  • un manque de magnésium
  • manque d’autres éléments nécessaires au corps.

Le calcium est un élément des os et des dents. Son manque peut entraîner de l’hypertension ou de l’ostéoporose. En cas de manque de magnésium, le corps peut développer plusieurs pathologies, comme l’arythmie cardiaque, l’infarctus du myocarde ou l’éclampsie chez les femmes enceintes.

Risques provenant des métaux toxiques.

eau adoucie potableL’eau adoucie est très agressive envers les matériaux avec lesquels elle rentre en contact. Elle absorbe facilement certains métaux des tuyauteries et des revêtements des réservoirs de stockage ; de même, la croissance bactérienne augmente lorsque diminue le désinfectant.

De plus, l’eau douce a un goût savonneux, inacceptable pour beaucoup de personnes. Une teneur minimum en minéraux, les plus importants étant les sels de calcium et de magnésium, est obligatoire pour donner un goût agréable et rafraîchissant à l’eau potable.

Conclusion et recommandations.

Des recherches récentes ont démontré que les minéraux contenus dans l’eau ont un impact important sur notre santé, et confirment qu’une certaine quantité d’entre eux est indispensable pour éviter maladies et agressions toxiques et bactériennes.

Des études supplémentaires sont en cours, afin de produire des données plus précises sur l’impact de la qualité de l’eau et de sa composition, avec les conséquences possibles sur la santé publique. L’OMS recommande, dans ses dernières directives, d’évaluer avec plus de précision les risques potentiels, sur la santé, de la consommation d’une eau à teneur plus ou moins élevée en minéraux.